Beaute Pouvoir Grace

soit Rama pour Sita, Narayan pour Lakshmi, ou Krishna pour Radha. De même que Krishna incarne la source de toutes les manifestations de Dieu, et Radha, Sa compagne éternelle, représente l’origine de toutes les shaktis, ou manifestations féminines de l’énergie cosmique et est donc la Déesse Originelle. Dans cette tradition, la forme la plus complète de l’énergie divineféminine est adorée comme l’aspect prééminent de la divinité, éclipsant même le Divin mâle à certains égards. À titre d’exemple, le Shri Vaishnavisme considère Lakshmi, émanation principale de Radha, comme la médiatrice divine, sans laquelle on ne peut approcher Dieu, Narayan. Les Gaudiya Vaishnavas reconnaissent en Radha la Déesse Suprême, car il est dit que, de par son amour pour Lui, elle gne sur Krishna. La suprématie de la Déesse originelle est résumée ainsi par C. Mackenzie Brown, professeur aggé ès religions et président du département d’études asiatiques de l’université texane de Trinity, à San Antonio : « Le rôle de Radha est étroitement lié à sa position de favorite de Krishna. À travers sa dévotion et son service à Krishna, elle devient la médiatrice de Sa grâce, prasada anugraha, et de sa compassion, kripa. Saturée d’amour pour Krishna, elle est le principal canal par lequel Il communique Son amour à Ses dévots, devenant ainsi elle-même un objet d’adoration. Comme le clare Krishna dans le Brahmavaivarta Purana, Il n’accorde pas la libération, moksha, à qui se désintéresse de Radha. Il affirme même que l’adoration de Radha Le comble plus que l’adoration portée à Sa propre Personne. »

Dans les années 1500, Radha est ainsi décrite par l’érudit Prabodhananda Saraswati :

« Essence de la beauté et du rasa, quintessence de la félicité et de la compassion, personnification de la douceur et de l’éclat, archétype de l’ingéniosité, élégante amoureuse, puisse mon mental trouver refuge en Radha, quintessence de toutes les essences. »

Une centaine d’années plus tard, le poète Krishnadas Kaviraja Goswami décrit dans son Chaitanya Charitamrita (Adi lila 4, 95) : « Krishna fascine l’univers entier, mais même Lui succombe aux charmes de Radha. Elle est par conséquent la déesse suprême entre toutes. »

LA GRANDE DEESSE DANS LA TRADITION CELTIQUE

Tradition orale depuis plusieurs millénaires, la Wicca celtique se veut à la fois une philosophie, une façon de vivre, mais surtout une spirituali qui recrée le lien avec les Dieux et Déesses. Ce sont les druides qui guident