Beaute Pouvoir Grace

des pratiques yogiques, certains rituels et surtout de grandes pénitences et austérités.

Les dernières pages des Yoga Sutras de Patanjali vont jusqu’à affirmer que par la méditation, samadhi, lorsque l’on s’immerge dans la lumière infinie et qu’on ne fait plus qu’un avec elle, il est alors possible d’obtenir ces siddhis, ces pouvoirs. Le yogi maîtrise alors les 5 éléments que sont l’eau, la terre, le feu, l’air et l’éther et défie ainsi certaines lois comme celle de la pesanteur.

Le livre 3 des Yogas Sutras pertorie 25 siddhis. Ce chiffre peut varier selon les écoles mais on retrouve 3 thèmes fondamentaux communs à tous ces pouvoirs :

le contrôle exceptionnel du corps et du mental ;

les dons de clairvoyance, de prédiction et de télépathie ou communication d’esprit à esprit ;

les dons de psychokinésie, pouvoir donné à l’esprit d’influencer directement la matière.

Les huit facultés extraordinaires principales des vibhutis sont :

l’anima-siddhi, la possibilité de se rendre invisible, ou plus petit que l’infiniment petit, et percevoir les structures infiniment petites ;

le laghima-siddhi, la possibilité de devenir particulièrement léger et de développer dans chaque cellule du corps la tendance centrifuge qui s’oppose à la pesanteur et permet la lévitation. Avec le laghima-siddhi, le yogi pourrait atteindre le soleil avec ses rayons pour véhicule ;

le prapti-siddhi, la possibilité de s’emparer de tout ce que l’on souhaite… même un fruit dans un jardin à plusieurs milliers de kilomètres, et on cite souvent l’exemple de la lune qu’un yogi pourrait ainsi toucher du bout de son doigt ;

le prakamya-siddhi, la possibilité de satisfaire chacun de ses souhaits et désirs à volonté, prakamya désignant une forme de magie qui permet d’accomplir toutes sortes de merveilles ;

le mahima-siddhi, la possibilité de faire grandir son corps jusqu’à devenir un géant, et de maîtriser l’infiniment grand ;

l’ishitva-siddhi, la possibilité de dominer la nature animée comme inanimée et de créer ou de détruire toute chose à son gré ;

le vashita-siddhi, une sorte d’hypnose qui permet de dominer autrui et de changer certains aspects de la nature matérielle ;

le kamavasayita-siddhi, la possibilité magique de rompre avec l’ordre naturel et réaliser l’impossible est le plus élevé de tous ces pouvoirs.