Radha, Puissance de Félicité du Seigneur Krishna

De nos jours, les disciples de la Voie du Hare Krishna, récitent 1728 fois par jour le Maha Mantra pour obtenir leur Libération ; Afin de se prémunir des effets dévastateurs d’éventuelles offenses qui pourraient être commises contre le Seigneur au cours de la récitation du Maha Mantra, ils font précéder leurs tours de chapelet, d’un hommage au Panca-Tattva, qui se décline ainsi : « Jaya Sri Krishna Caïtanya Prabhu Nityananda Sri Advaïta Gadadhara Srivasadi Gaura Bhakta Vrinda » , c’est à dire: « J’offre mon hommage respectueux à Sri Caïtanya Mahaprabhu, au Seigneur Nityananda, à Sri Advaïta, à Gadadhara Pandit, à Srivas Thakur et à tous les dévots du Seigneur Caïtanya ». Les 16 tours de chapelets à 108 grains représentent donc un peu plus de deux heures d’exercices spirituels quotidien. Dans la Bhagavad Gîta (4-6), Sri Krishna dit : « Bien que Ma forme éternelle transcende la naissance et la mort, et que Je sois Celui qui contrôle tous les êtres, par Ma Puissance Interne, J’apparais dans le monde matériel en Ma forme originelle ». Cela signifie que lorsqu’Il Descend en ce monde, Sri Krishna ne rentre pas en relation avec Son énergie matérielle ( Externe). Affirmons plutôt qu’Il garde Son Corps transcendantal dans la matière. La notion d’ « avatara » ayant été particulièrement incomprise en Occident, il convient de préciser très brièvement que dans la doctrine vaïsnava, les émanations de Sri Krishna qui apparaissent au sein de la création matérielle, sont appelées « avataras », ou « incarnations ». Ce terme d’ « avatara » signifie : « Qui descend du monde spirituel supérieur ». Les « avataras » sont soit « Sâktsât », c’est à dire qu’ils sont Dieu Lui-Même, soit Saktyavesa. Dans cette seconde hypothèse, ils sont des âmes pures désignées ou envoyées par Dieu pour Le Représenter. Les avataras Saktyavesa ne sont pas forcément revêtus de tous les Attributs Divins, mais uniquement de ceux-là seuls utiles à l’accomplissement de leur Mission. Par ailleurs, au cours des quatre âges ( Yugas) qui se succèdent cycliquement, à savoir le Krita-Yuga ( ou Satya-Yuga) – l’âge d’or- ; le Treta-Yuga – l’âge d’ argent-, le Dvapara-Yuga – l’âge d’airain- et enfin le Kali-Yuga – l’ âge de fer-, le Seigneur Sri Krishna S’Incarne sous différentes couleurs. C’est ainsi qu’au cours de Satya-Yuga, le Grand Avatara revêt un teint blanc ; puis au cours de Treta-Yuga, Il revêt une couleur rouge ; ensuite dans le Dvapara-Yuga, le Seigneur S’Incarne sous la couleur Bleu-Noir ( la couleur de l’orage); enfin, au cours du Kali-Yuga, Il prend une teinte jaune. A chaque âge ( Yuga), correspond une méthode de réalisation spirituelle : Au cours de l’âge d’or ( Satya-Yuga), période au cours de laquelle toutes les âmes baignent dans le Pur Savoir, la méthode de Réalisation par excellence, est la méditation sur Sri Krishna. Au cours de l’âge d’argent (Treta Yuga), la voie spirituelle recommandée, est de présenter les offrandes rituelles (yajna). Durant l’age d’airain ( Dvapara-yuga), pour parvenir à la réalisation de soi, il convient de rendre un Culte à Sri Krishna ( dans Sa Manifestation matérialisée de « Murtis » – statues dans les temples-). Enfin, pendant le Kali-Yuga, le Seigneur S’est Incarné pour revivifier le mouvement de Sankirtana et enseigner le chant libérateur du Saint Nom de Sri Krishna. A cet effet, le Seigneur Suprême S’Incarnera au 15ème siècle de notre ère chrétienne sous la forme de Son avatara Sri Caïtanya Mahaprabhu, qui manifestera Son amour pour Dieu en dansant et en chantant les Saints Noms du Seigneur au milieu de foules immenses. En notre âge actuel de Kali, la Réalisation spirituelle peut donc être atteinte par quiconque chantera sincèrement le Maha Mantra Hare Krishna.

-Krishna et Sa Puissance de Félicité : Le Vedanta Sutra admet que la manifestation cosmique n’est qu’un déploiement de l’énergie du Seigneur Suprême…Ainsi la Vérité absolue est-elle la cause de la création, du soutien et de la dissolution…La manifestation cosmique est une transformation de l’énergie du Seigneur, quoique Celui-Ci et Son énergie soient non-différents et inséparables.
Le Brahma-samhitâ (5.37) confirme également que Krishna Se multiplie dans le monde spirituel grâce à Sa puissance de Félicité et que malgré ces Multiplications, Il demeure Unique et Omniprésent. Ainsi Brahma offre-t-il son hommage respectueux à Govinda*(*Krishna), la Cause de toutes les causes. Si Sri Krishna incarne l’Ultime perfection spirituelle, Srimati Radhârânî quant à Elle, devient l’incarnation par Excellence de cette Puissance de Félicité spirituelle destinée à combler Sri Krishna. Sri Krishna étant infini, Srimati Radhârânî doit-Elle même l’ être pour Le satisfaire. La seule vue de Srimati Radhârânî suffit à combler d’extase Sri Krishna, et Srimati Radhârânî se déploie de telle manière que Sri Krishna désire toujours goûter davantage Sa présence, à telle enseigne qu’Il choisit d’ emprunter le rôle de Srimati Radhârânî ; et c’est Sri Caitanya Mahâprabhu qui réalise l’union des deux.

Lorsque la Puissance de Félicité se densifie, elle est désignée sous l’appellation de ”mahâ-bâva”. Shrimatî Radhârânî, la Parèdre Eternelle de Krishna, personnifie ce Mahâ -Bhavâ ; elle l’emporte ainsi sur toutes les autres gopîs, car elle devient alors ”Mahâ-Bhavâ-Svarûpa”, c’est à dire la personnification même du Mahâ Bhavâ. Elle Seule est détentrice de ce privilège. Tout empreint de la Puissance de Félicité, le Mahâ-bhavâ est la manifestation de la plus haute forme d’Amour pour Krishna. …Son Nom est d’ailleurs toujours associé à celui de Sri Krishna, d’où l’expression ” Radhâ-Krishna”. Les Divertissements de Sri Krishna à Vrindavana ne peuvent donc se déployer que sous le signe de l’énergie Interne du Seigneur. Srimati Radhârânî n’est pas, par nature, séparée de Sri Krishna. Elle est Elle-Même Sri Krishna ; Elle est inconcevablement et simultanément Une avec Lui et séparée de Lui, puisque fondamentalement, l’énergie et sa source ne font qu’un. Voilà pourquoi la Voie vaïsnava demande non-seulement que l’on accorde d’abord son hommage et son adoration à l’aspect hladini de l’ énergie Interne, mais encore que l’on désigne toujours le Seigneur, accompagné de Son énergie, par le Nom de Radha-Krishna. Il en va d’ailleurs de même lorsque le Seigneur Krishna est adoré sous une autre forme que Sa forme originelle. Par exemple, lorsque le Seigneur Suprême est adoré sous la forme de Sri Narayana, alors Son Nom ( Narayana) sera précédé du nom de Son énergie Interne de Félicité, Lakshmî. On dira donc « Lakshmi-Narayana ».