Radha, Puissance de Félicité du Seigneur Krishna

Srimati Radhârânî porte aussi le Nom de Madana-Mohana-Mohini, ce qui signifie que Sri Krishna est à Son tour Séduit par Elle, Lui qui pourtant Résiste au pouvoir de séduction de Madana-Cupidon et qui Séduit toute Sa création. C’est dire si Srimati Radhârânî, la Puissance de Félicité du Seigneur est un réservoir insondable d’Amour et de Félicité !

L’entourage de Srimati Radhârânî se compose de sakhîs- Ses compagnes personnelles- et de manjârîs, – Ses proches suivantes-. Leur affection pour Sri Krishna et Srimati Radhârânî est si pure, qu’elles ne sont heureuses que lorsqu’ Ils sont unis l’Un à l’Autre. Dans la Voie de la Bhakti, afin de décrire avec des métaphores humaines Srimati Radhârânî, on dit que Cette Dernière ressemble à un lierre enlaçant l’arbre qu’est Sri Krishna et que les jeunes filles de Vraja, compagnes de Srimati Radhârânî, sont telles les feuilles et les fleurs de ce lierre. Précisons enfin que les gopîs sont des émanations de Srimati Radhârânî représentant pour chacune d’entre-elles, les différents Services qu’Elle* [ *Radhârânî] veut rendre à Sri Krishna.

Le Krishnaïsme est une spiritualité du Son. Lorsque Sri Krishna souffle dans Sa flûte, il la remplit du Nectar de Ses Lèvres et fait ainsi retentir la Vibration sonore Divine, pour attirer à Lui Srimati Radhârânî et les autres gopîs. Par cette divine mélodie, Sri Krishna augmente Sa Puissance de Félicité. Métaphoriquement, on peut voir aussi dans le Son de cette flûte, l’Appel que le Seigneur lance à ceux qui sont prêts à Le suivre.

Le OM représente l’Incarnation sonore de l’Absolu, autrement dit l’aspect Impersonnel de l’Absolu ; le Maha Mantra Hare Krishna, relève quant à lui de l’aspect Personnel de l’Absolu. C’est bien la raison pour laquelle Srila Prabupadha a dit que le OM est enchâssé dans le Hare Krishna, un peu comme une pierre précieuse montée sur une bague est différente de son support, tout en demeurant toujours solidaire de ce dernier. Srila Jiva Gosvami, dans sa thèse dénommée Bhagavat Sandarbha, déclare que dans les écrits védiques l’Omkara est considéré comme la vibration sonore du Saint Nom de Dieu ; seule cette vibration d’un son transcendantal, peut délivrer l’âme conditionnée de l’emprise de Maya et c’est pour cela qu’on appelle parfois l’Omkara, « le Libérateur -tara- ». Sri Caïtanya Mahaprabhu enseigne que l’Omkara possède tous les pouvoirs de la Personne Divine ; de toutes choses, l’Omkara représente le début, le milieu et la fin. Sri Krishna ne dit-Il- pas dans le Chapitre 7 de la Gita : « Pranavah sarva vedesu – je suis la syllabe Om dans le Véda- » ? Les savants Gosvamis enseignent que l’Omkara est la représentation complète de Dieu. La composition alphabétique de l’Omkara combine les lettres « a » ( a-kara) qui désigne Sri Krishna, « u » ( u-kara) qui désigne Srimati Radhârânî en tant que Puissance de Félicité du Seigneur et « m » ( ma-kara) qui désigne les êtres vivants ( jîvas). Ainsi, l’Omkara représente l’alliance complète de Sri Krishna avec Sa Puissance et Ses serviteurs éternels.
Le dévot de Krishna dans Sa dévotion (Bhakti) éprouve un amour exclusif pour Son Seigneur, et le Seigneur renvoie volontiers à son tour cet amour à Son pur dévot qui, à l’instar de Srimadi Radhârânî, participe aussi à l’exaltation de la Puissance de Félicité du Seigneur.

Srila Prabhupada, dans la présentation qu’il offre des Enseignements de Sri Caïtanya, explique que : «Lorsqu’on réussit à fixer indéfectiblement son mental sur Sri Krishna,on parvient à s’établir de façon constante dans la Conscience de Krishna : C’est le Sânta-Rasa, où s’installe une foi inébranlable en Sri Krishna et où prennent fin tous les désirs matériels, c’est à dire [ceux qui sont] sans rapport avec Krishna…Toutes les relations spirituelles entre le Seigneur et Son dévot- que ce soit sous le Signe du Service ( Dâsya), de la Fraternité ( Sâkhya), de l’affection parentale (Vâtsalya), ou de l’amour conjugal ( Madhura-rasa)- possèdent la double caractéristique du Sânta -rasa [ qui consiste en même temps] en une foi inébranlable en Krishna et en l’absence de désir pour tout ce qui n’est pas Krishna…* ]» (*L’Enseignement de Sri Caïtanya, A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada, Bhaktivedanta Book Trust, 2008, p. 36). C’est ainsi que lorsqu’une conscience est fixée totalement sur Krishna, elle est Pure, mais que lorsqu’elle s’éloigne de Sri Krishna, elle devient in-conscience.
Les Divertissements de Sri Krishna, sont éternels. Quand le Seigneur cesse Ses Divertissements dans notre Univers, Il les reprend immédiatement dans un autre.

Quiconque marche dans la Conscience de Sri Krishna, par la grâce du Maître Spirituel, se verra conférer le Joyau sans prix de l’Amour de Dieu et de la Connaissance. Les yeux s’ouvriront, et le Service de Dévotion ainsi que les Enseignements spirituels feront fleurir les coeurs.

Pages ( 3 of 3 ): « Page précédente12 3
Share this product!